Soutien aux entreprises mycologiques

L’appui aux entreprises mycologiques est un enjeu prioritaire pour assurer l’essor de l’économie mycologique de la région.

Au Kamouraska, on favorise l’établissement, le démarrage et l’expansion des entreprises qui s’intéressent à la mycologie et à l’innovation. Les entrepreneurs et transformateurs alimentaires trouveront ici du support pour développer de nouveaux produits et services mycologiques, qu’ils soient alimentaires, mycotouristiques ou mycotechnologiques.

COFFRE À OUTIL : La traçabilité 

Lorsque l’on veut faire la commercialisation de champignons forestiers, il est important de mettre en place un système de traçabilité fiable afin d’être en mesure de réagir rapidement en cas de problèmes d’intoxication ou de salubrité des aliments.

Le système de traçabilité peut être intégré simplement aux pratiques des  cueilleurs ou des entreprises de cueillette autant que dans les pratiques des entreprises achetant et commercialisant les champignons qu’on appelle les ateliers de conditionnement.

Document d’introduction à l’implantation d’un système de traçabilité

Voir ci-joint des modèles de registres proposés par l’industrie

 

Programme de soutien aux entreprises mycologiques du Kamouraska 2021 (PSEMK)

Appel de projet à venir : soyez à l’affut!

Aide aux entreprises :

MRC de Kamouraska

La MRC de Kamouraska investit dans les entreprises de son territoire sous forme de prêts. Elle peut vous aider à voir plus clair lors des différentes étapes de la progression de votre projet d’affaires, que vous soyez en situation de démarrage, d’acquisition, d’expansion, ou de redressement.

 

En faisant appel aux professionnels en entrepreneuriat, vous accédez aussi aux services offerts par des intervenants financiers et gouvernementaux sans avoir à tous les contacter individuellement.

Contact : Dominique Gaudreau

Aide aux entreprises :

Société d’aide au développement de la collectivité de Kamouraska (SADC)

La SADC propose aux entreprises comme aux travailleurs autonomes plusieurs programmes afin de soutenir leur démarrage, leur projet de relève, leur consolidation ou leur expansion.

En plus de l’aide financière, un accompagnement personnalisé permet de renforcer les compétences en gestion et d’établir un plan d’affaires solide. Cet appui technique et financier fait souvent la différence et permet aux promoteurs de mieux tirer leur épingle du jeu.

Contact

Opportunité d’affaire 1 : 

Symbiose industrielle ou l’accès à la matière / aux matériaux

À travers la démarche d’économie circulaire, la SADC du Kamouraska gère le projet de symbiose industrielle à travers lequel les échanges de matières entres les entreprises sont optimisés. Plusieurs matières pourraient être rendues disponibles pour les entrepreneurs qui s’intéressent à l’exploitation et la culture des champignons.

Par exemple, différentes matières pourraient être rendues disponibles comme substrat de culture pour les champignons (marc de café, drèche de microbrasserie, biomasse résiduelle ligneuse, etc.). Certains contenants tels que des chaudières, boîtes de styromousse (glacières) ou sacs de jute, pourraient également être récupérés dans les activités des entreprises mycologiques.

Contact : Alexandre Jolicoeur à la SADC du Kamouraska

Opportunité d’affaire 2 : 

Des espaces locatifs pour les entreprises mycologiques à Saint-Pascal

Le Groupement forestier Grand–Portage offre des espaces locatifs pour des entreprises ou industries qui s’intéressent à la production de champignons ou aux mycotechnologies. Les locaux, situés à Saint-Pascal, sont à côté de l’Usine de recherche de Biopterre qui propose de l’aide technique, de la recherche appliquée et l’accès à trois chaînes de production de biofermentation solide semi-industrielle (production de champignons, mycélium, spore, etc.).  Des synergies industrielles sont à prévoir entre les différents locataires de ce que le Groupement nomme actuellement la « Plateforme multi-usages ».

À terme, il est souhaité  que la Plateforme multi-usages puisse favoriser l’émergence d’une grappe industrielle en lien avec les mycotechnologies au Kamouraska.

Contact : Maryse Hénault-Tessier, Groupement Forestier Grand-Portage

Opportunité d’affaire 3 : 

Du support financier pour les entreprises qui s’installent à Saint-Pascal

Les entreprises qui souhaitent s’installer sur le territoire de la Ville de Saint-Pascal pourrait avoir accès à des crédits de taxes ou obtenir du support financier. Voici, à titre d’exemple, deux volets de la politique de Ville Saint-Pascal qui pourraient vous intéresser :

Volet 1) Implantation, relocalisation, agrandissement et modernisation d’une entreprise,

Volet 2) Espace locatif pour une nouvelle entreprise, pour la reprise ou la relocalisation d’une entreprise.

Visiter le site Internet de Ville Saint-Pascal pour en savoir plus

Opportunité d’affaire 4 : 

Secteurs de cueillette de champignons disponibles

Le Groupement forestier Grand-Portage détient divers lots et gère certaines grandes propriétés forestières.  Il s’agit d’une opportunité pour les cueilleurs, car des ententes peuvent être conclues pour permettre un accès privilégié au territoire forestier pour la cueillette de champignons.

Contact : Maryse Hénault-Tessier, Groupement Forestier Grand-Portage

Opportunité d’affaire 5 : 

Des parcelles de culture de saule à exploiter

La Corporation de développement de Mont-carmel offre la possibilité aux entrepreneurs intéressés par le secteur mycologique d’exploiter la/les parcelle(s) de saule en production depuis plusieurs années.

En effet, le(s) site(s) semble(ent) tout indiqué pour mixer la culture du saule et celle du strophaire rouge-vin, un champignon qui poussent justement sur du substrat de saule broyé. La parcelle offre également l’opportunité pour un entrepreneur de produire et vendre des copeaux de saule pour la culture de champignon, mais également, comme paillis de BRF ou pour l’aménagement paysager (ex : terrain de jeux d’école).

Contact : Yves Marion, Corporation de développement de Mont-Carmel

Aide aux propriétaires de boisée privé :

Culture de champignons sous couvert forestier

Le Groupement forestier Grand-Portage peut offrir un soutien technique dans les premières étapes de mise en place d’une culture de champignons sous couvert forestier. Ce service peut être intégré à la visite annuelle du producteurs forestiers membre du Groupement (si demandé au préalable).

Contact : Maryse Hénault-Tessier, Groupement Forestier Grand-Portage

COVID-19 : Adapter ses pratiques mycotouristiques

Trois références de l’industrie sont particulièrement pertinentes pour les entreprises qui souhaitent rendre leurs pratiques conformes : les recommandations d’Aventure écotourisme Québec (AEQ), de Rando Québec ainsi que celles de l’Alliance de l’industrie touristique du Québec (AITQ).

Aussi, consultez le site Internet de la Filière mycologique de la Mauricie qui rassemble plusieurs informations pertinentes.

L'innovation au cœur du mycodéveloppement

Pour les entreprises qui cherchent du soutien en recherche et développement ou du soutien technique, visitez la section Innovation.

Inscription à l'infolettre

CODE À VENIR